Chers amis du Psg, connessé le significat de “paccò”?

Cari Napolisti, visto il passaggio di Lavezzi al Psg, ho ritenuto opportuno scrivere una lettera aperta ai nuovi tifosi del Pocho. Ovviamente – dall’alto della mia sconfinata cultura – l’ho scritta in francese, usando un linguaggio aulico e ricercato. Vi chiedo scusa quindi se non capirete. Cher amis francais, supportèr de le Parì San Germen, noio vulevam savuar un chose: ma vu, l’avè internèt? E la televisiòn? No, pasché peut etre que vu n’avè regardè jamais juè el Pochò Lavezzì.

Pour carité, il è un bon joucator, ma vous sett sicur que il val comsà? Ventott million? Son bocù, eh?

Il ha juè cinc anneé dans le Naples, e nuos somme tous en amour pour luì. En verité, quas tous. Qualcun ne est pas d’accord, pasché el Pochò se mang bocù de gol, ou de “but”, comme vous dit. Oui, il corr trè vit, il smarc les avversaires, ma a le moment de tirèe dans la port il fé tre spess un tir de merd, e la balles ciakk les hommes que son a photographé le match.

De plus, fait attention alors que arrive la fete de Noell, pasché le Pocho aime bocù reintrè en Argentine avant de le derniè match. Ou un infortun, ou un squalifìc, il ne gioc’ jamais. Par contr, qualc fuà il est un trascinator, e tuot le public divien fou pour luì. Ma giust qualc fuà, pas toujours.

Peut etre que vous ve sit trompé, sbagliè insomm, pasché le jouer de l’equipe de Naples veramont fort est un autre, il s’appell Cavanì. Ma ne pensè pas de accatté luì, pasché altr que ventott million, si pour el Pochò vous ce ne donnèe ventott, cavanì val quant le paltò de Napoleon, si exist ancor.

Communq, vous connessé le significat de “paccò”? Sett un mot napolitaine pour dir que nous v’avomm foutù un peau.

Oui, vous avè le sceik tres rich, ma notre president est tre furb, un vre volpon, il ne comprì rien de foot ma il connèe les affaires tre bien, e si vous avè fait le transation avec lui, il ve a levè sicuramont la pel de le cul.

Pour remplacè Lavezzì nous avom dejà pris un autre jouer, il s’appell Pandév, qualc fuà il gioc avec un peau de ualler, ma il est fort aussì. Et autrement nous avomm un garcon tres enteresant, il s’appell Insigne, il est comme le Pochò ma avec le pieds dritt. Oui, pasché Lavezzì ha bocù de vitesse et fantaisie, ma le pieds… Bon, lassamm’ tombè.

Oui, oui, nous comprì que vous pensè, que sa c’est l’histoire de la volp e de la raisins, e peut etre que un peau c’est vre, ma ne oubliè pas: le Pochò est un homme tres fragil, a Naples il ha juè bien pasché tout la gent l’ha sosteneè et incoragèe, mais si vous pensè que ete arrivèa Paris un grand champion, vous ve trompè de gross.

Ma je dejà immagin votre reaction apre la litur de cette article. Vous dirè: Pfffpfffpf, votre mot preferè.

Pour terminèe, cher amis de le Psg, a tres bien tot!

Giulio Spadetta

ps Bonne chance, Pocho. E merci pour tout.

ilnapolista © riproduzione riservata